Le nouveau M. Gay d’Europe a été nommé en Pologne malgré une pression publique parmi les citoyens du pays

La 12ème édition du concours de beauté populaire pour les hommes homosexuels européens a eu lieu en Pologne le 11 août 2018. Enrique Doleschy, un concurrent allemand, a remporté la couronne précieuse. C'était la deuxième fois que le homosexuel allemand se révélait être le gagnant du concours européen, après que Jackson Netto est devenu le premier en 2007. En commentant sa victoire, Doleschy a déclaré: "de les forcer, leur faire croire que tout est possible. M. Gay d’Europe a fait de moi un héros, un exemple pour la jeunesse européenne homosexuel pour l’année prochaine et c’est une grande responsabilité. Cela me stimule à devenir le meilleur". Tore Aasheim, président et co-fondateur de M. Gay d’Europe, a également déclaré que ce concours n'est pas qu'un concours de la beauté. "Il a été lancé pour fournir des mannequins véritables de rôles réels à toutes nos communautés LGBT en Europe. Chaque candidat n’est pas seulement un joli visage et un corps parfait, chacun d’entre eux est une grande personnalité, qui a été un activiste, un défenseur et un défenseur fervent de la communauté homosexuelle avec la présence du premier concurrent transgenre de l'histoire de M. Gay d’Europe. C'est Niels Jansen de Danmark qui est devenu le premier finaliste.

Les militants LGBT polonais ont salué la tenue de M. Gay d’Europe 2018 à Poznan, la cinquième ville la plus peuplée de Pologne. Mais tous les habitants du pays n'étaient pas aussi accueillants. Une enquête publique réalisée en 2014 a révélé qu'environ 70% des Polonais considèrent que l'activité sexuelle entre les personnes du même sexe est "inacceptable" et "contraire à toutes les normes morales". Ainsi, le pourcentage d'opposants est tombé de 89% en 2005, en indiquant que l'opinion publique change progressivement. Et pourtant, Pologne est encore loin derrière la plupart des pays européens en ce qui concerne les droits des LGBT. Selon les résultats de l'enquête de Rainbow Europe, réalisée chaque année par l’ILGA-Europe, Pologne n'a obtenu que 18% d'acceptation des droits des LGBT en 2017.

Gaynewseurope.com